Le lease-back, ou comment renflouer sa trésorerie !

Le lease-back, ou comment renflouer sa trésorerie !

3 min de lecture

En temps de crise sanitaire, les entreprises, surtout les plus petites d’entre elles, rencontrent des problèmes majeurs pour financer leurs projets. Il existe pourtant une solution simple pour répondre à un besoin de liquidités : le lease-back. France Atelier vous explique !

Qu’est-ce que c’est ?

Le lease-back, ou cession-bail en français, est une technique de financement qui consiste pour une entreprise à céder à une société un ou plusieurs biens d’équipement dont elle est propriétaire. Le bien est ensuite repris en location pour qu’il puisse être utilisé dans l’immédiat.

L’objectif du lease-back est de permettre au propriétaire du bien de se constituer une trésorerie rapidement tout en conservant la disposition de ce bien. Ainsi, grâce à cette procédure, l’entreprise peut disposer rapidement de sommes importantes afin de financer de nouveaux investissements.

 

Comment ça fonctionne ?

L’opération de lease-back comprend deux étapes :

  1. La vente du bien : une fois l’analyse de la valeur de l’équipement effectué, le propriétaire du bien le vend à un organisme de financement.
  2. Mise en location à son ancien propriétaire : le bien est ensuite mis à sa disposition dans le cadre d’une opération de leasing / crédit-bail, permettant à l’ancien propriétaire d’en conserver l’usage. L’ancien propriétaire (le nouveau locataire) verse des loyers de crédit-bail à l’organisme de financement en contrepartie de l’utilisation du bien. Le client obtient immédiatement la liquidité en échange de la cession du matériel.

 

À la fin du contrat, l’ancien propriétaire devenu locataire a 3 possibilités. Il peut restituer le bien, renouveler le contrat de location ou encore redevenir propriétaire en levant l’option d’achat (si option il y a).

 

Qui peut bénéficier du lease-back ?

Le lease-back s’adresse à toutes les entreprises qui souhaitent bénéficier d’un financement pour leur actif, quels que soient le chiffre d’affaires, le nombre de salariés ou encore le secteur d’activité :

    • PME-PMI
    • Autoentrepreneurs et professions libérales
    • Entreprises agricoles, artisanales, industrielles et commerciales

 

Les entreprises font appel au lease-back pour diverses raisons. Certaines ont besoin d’un financement alternatif aux fonds propres et à la dette bancaire et ne souhaitent pas s’endetter. D’autres ont simplement besoin d’un partenaire investisseur qui saura valoriser ses ressources mobilières ou immobilières.

Peu importe leur motivation, les entreprises doivent être imposables dans la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) ou des BA (bénéfices agricoles), sinon à l’IS (impôt sur les sociétés).

Que permet-il de financer ?

  • L’outillage professionnel (outillage portatif, matériel de chantier, outillage à main, motoculture, etc.)
  • Les biens d’équipement professionnels que ce soit pour le milieu de l’automobile, de l’hôtellerie et de la restauration, bureautique, industriel, médical ou autres
  • Les véhicules utilitaires ou véhicules de société
  • Les biens immobiliers à usage professionnel (entrepôts, bureaux, etc.)

 

Pourquoi choisir le lease-back ?

Réaliser des investissements matériels (machines…), ou immatériels (recherche et développement),

Conquérir un nouveau marché, lancer de nouveaux produits,

Renflouer rapidement sa trésorerie,

Conserver la jouissance de son bien,

Investir dans des machines plus performantes,

Rééquilibrer le bilan tout en limitant l’endettement (rééquilibrage du haut de bilan),

Améliorer la fiscalité. Les charges sont déductibles du résultat imposable de l’entreprise.

 

Le lease-back chez France Atelier

2 formules sont proposées par France Atelier :

  • Le Lease-Back standard : le client conserve ses équipements dans ses ateliers. France Atelier propose une opération de financement ; après audit de ses équipements, France Atelier les lui rachète. Le client obtient un paiement immédiat tout en conservant ses équipements. Aucun service n’est proposé sur cette offre de Lease-Back standard.

 

  • Le Lease-Back Plus : le client conserve ses équipements ET France Atelier lui propose de bénéficier d’une offre de service complète : maintenance, suivi des contrôles réglementaires, mises à jour et une garantie totale. Le mode opératoire reste le même : audit des équipements, cession des équipements à France Atelier, paiement immédiat au client et mise en place d’une offre d’abonnement tous services inclus.

 

 

 

« Expert Marché France Atelier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *